Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.

L’actualité immobilière selon BienEstimer®

Les prix de l'immobilier en région : la Bretagne

A660b64a7f7bd72fe48cf8a6a05daced9d963edb

Le marché immobilier breton est stable. Si les prix varient selon les départements, les prix de vente ne s’envolent pas comme c’est le cas dans la majorité des régions Françaises.

 

L’Ille-et-Vilaine, le département breton le plus cher

L’Ille-et-Vilaine est le département le plus riche de Bretagne et l’arrivée du TGV à Rennes et Saint-Malo, qui met la capitale à moins d’une heure et trente minutes, a eu un effet attractif sur l’immobilier depuis 2013.

Si le prix au mètre carré est élevé à Rennes (2 519€ le mètre carré moyen), des villes comme Saint-Lunaire ou Dinard, célèbres stations balnéaires au prix au mètre carré élevé, séduisent les acheteurs.

Si la capitale bretonne reste inaccessible pour de nombreux acquéreurs, le secteur rural est très abordable, que ce soit pour l’achat d’un terrain avec un prix moyen de 30€ le mètre carré ou l’achat d’un bien immobilier sur la ville de La Fresnais où une longère se négociera aux alentours de 1450€ le mètre carré, à seulement 5 minutes de la mer.

 

Les Côtes-d’Armor, le département le plus abordable

Avec près de 600 000 habitants et même si les Côtes-d’Armor possèdent des atouts touristiques avec les sites de l’Île de Bréhat, la baie d’Erquy (mondialement connue pour ses coquilles Saint-Jacques) ou encore Perros-Guirec, ce département est le plus abordable des départements bretons.

Le prix au mètre carré moyen se situe aux alentours de 1 098€ pour une maison et 1 480€ pour un appartement. La tendance des prix des appartements est à la baisse depuis 10 ans, avec 7,8% de baisse sur les prix de vente depuis 2008.

Mais des disparités existent dans ce département. Par exemple une maison à Erquy se négocie aux alentours de 1 905€ le mètre carré contre 1 239€ le M2 à Trézény.

 

Le Finistère et le Morbihan, deux départements attractifs

De Pénestin à Locquirec, les départements du Morbihan et du Finistère proposent des prix de l’immobilier relativement stables et abordables. Le prix moyen du mètre carré est ainsi de 1 634€ dans le Morbihan et 1 313€ pour le Finistère, soit bien en dessous de la moyenne nationale : 1 790€.

Boosté par Vannes et son Golfe, le Morbihan attire toujours plus d’acquéreurs, principalement par des acquisitions de résidences secondaires sur le littoral et Pornichet y est la ville où le prix au mètre carré est le plus élevé : 3 773€.

Quant au Finistère, les ventes ont baissé lors du 2ème semestre de 2017 : -9,1% pour les appartements et -4,3% pour les maisons mais c’est un département qui reste attractif avec des prix abordables : 1 264€ / M2 à Brest et 1 606€ / M2 pour la station balnéaire de Roscoff.

Retour aux actualités