Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.

L’actualité immobilière selon BienEstimer®

Estimez votre bien

Se reconvertir professionnellement dans l'immobilier

885a316279b54c25124473c8f297c3b821ea4c97

A 30, 40 ans ou 50 ans il est toujours temps de changer de voie professionnelle. Le secteur de l’immobilier ne s’étant jamais aussi bien porté, les opportunités de reconversion y sont très nombreuses.

 

Envie de changer de métier ? Reconvertissez-vous !

Le marché de l’emploi en pleine mutation et l’apparition il y a quelques années du statut d’indépendant via le statut d’auto-entrepreneur a accentué ce phénomène.

L’époque où on démarrait sa vie professionnelle dans une société et qu’on y faisait toute sa carrière est révolue. De nos jours, un Français change en moyenne 3 fois de vie professionnelle au cours de sa carrière et 60% des travailleurs pensent à changer de travail dans les 12 prochains mois.

Pourquoi se reconvertir ? Le stress, le manque de reconnaissance, la lassitude ou encore l’impression de perdre son temps dans son job sont autant de signes avant-coureurs qu’il est temps de penser à changer de société ou se reconvertir. Le souhait d’une activité en phase avec ses valeurs ou passions est la première raison pour laquelle on souhaite se reconvertir, loin devant l’ennui au travail ou une meilleure rémunération.

Il n’y a pas d’âge pour se reconvertir. Si la population comprise entre 30 et 50 ans est la tranche qui a le plus de velléités de changer de voie professionnelle, les plus de 50 ans sont ceux qui sont le plus passés à l’action : 30% des travailleurs dits séniors se sont déjà reconvertis.

De même, les cadres sont ceux qui passent le plus à l’action : 33% se sont lancés dans une reconversion contre 23% pour les non-cadres.

Les reconvertis, eux, semblent plutôt heureux d’avoir sauté le pas. 69% des sondés se disent plus épanouis, 16% estiment avoir un meilleur équilibre vie professionnelle et vie familiale, 10% des reconvertis considèrent avoir un rythme de travail qui leur convient mieux et 5% disent mieux gagner leur vie.

 

Pourquoi se reconvertir dans l’immobilier ?

Paradoxalement, le secteur de l’immobilier est en pleine croissance mais peine à trouver des candidats à l’embauche. 160 000 postes sont à pourvoir dans ce secteur professionnel.

Le secteur immobilier permet de se lancer en tant que salarié ou indépendant et avec ou sans expérience. En 2018, 50% des recrutés n’avaient pas d’expérience immobilière. Une aubaine et une belle opportunité pour les candidats à la reconversion professionnelle.

Le secteur étant très concurrentiel, les candidats à la reconversion professionnelle dans l’immobilier ont l’embarras du choix.

Les candidats à la reconversion dans l’immobilier ont le choix entre intégrer une agence immobilière traditionnelle en tant que salarié ou choisir un réseau immobilier et opter pour le statut d’indépendant.

Le salaire moyen d’un agent immobilier salarié est actuellement de 2181€ net / mois.

Le reconverti qui a opté pour devenir indépendant et intégrer un réseau immobilier n’a pas de salaire mensuel fixe. Après un parcours de formation complet dans l’immobilier, il devient mandataire immobilier et est inscrit au Registre Spécial des Agents Commerciaux (RSAC).

Un conseiller immobilier SAFTI qui a plus d’un an d’ancienneté fait un chiffre d’affaires moyen de 55 000€ TTC, et peut donc espérer un salaire mensuel net de 3575€ soit 63% de plus qu’au sein d’une agence traditionnelle.

Retour aux actualités