Cookie Consent by Privacy Policies GeneratorLe marché des ventes de commerces et locaux commerciaux en France

L’actualité immobilière selon BienEstimer®

Le marché des ventes de commerces et locaux commerciaux en France

Le marché immobilier des biens commerciaux - BienEstimer® by SAFTI
 

La crise sanitaire a modifié le marché de l’immobilier des commerces. Les investisseurs comme les bailleurs semblent rester dans l’expectative. Un grand nombre de petits commerces sont contraints de baisser les rideaux et les incertitudes économiques risquent d’entraver les projets d’ouvertures de commerces. Mais la COVID 19 n’est pas la seule cause de l’évolution du marché des ventes de commerces et de locaux commerciaux en France. Le commerce évolue avec l'attitude des consommateurs. Pourtant, les perspectives immobilières immédiates n’offrent aucune visibilité sur le long terme. Le secteur de la restauration, par exemple, voit l’essor de la vente à emporter dans les « dark kitchens » destinées aux citadins mais pour combien de temps ? Est-il encore d’actualité d’acquérir ou de vendre un local commercial à bon prix ? L’émergence de nouvelles tendances, accélérées par le contexte socio-économique, promettent pourtant un bilan encourageant. Différentes opportunités immobilières se profilent à condition de savoir les saisir. Avant d’investir dans une transaction immobilière professionnelle, il est plus que jamais nécessaire de faire appel aux services d’un mandataire immobilier spécialisé pour bien estimer le prix de vente.

L’essor du e-commerce booste le prix au mètre carré des entrepôts

2020 a vu le commerce en ligne dépasser tous ses objectifs. Ce marché en pleine expansion requiert une logistique à la hauteur de sa croissance. Des entrepôts de stockage permettent d’assurer la livraison des marchandises partout en France. La superficie des bâtiments pour centraliser les commandes devrait augmenter. Les entrepôts de livraison nécessitent une multiplication des implantations stratégiques, à proximité des grandes métropoles. Cet engouement pour le marché virtuel semble conciliable avec le départ souhaité des foyers de ces zones urbaines. Dans le monde d’après, beaucoup de familles seront à la recherche d’un logement avec jardin, loin des centres urbains. Les commerces subiront forcément cette délocalisation. Mais quels impacts auront sur le marché local l’économie collaborative et les nouvelles attentes environnementales ?

Les parcs d’activités restent une valeur sûre pour investir localement

Situés en périphérie des grandes villes, les parcs d’activités regroupent les entrepôts destinés à la conception, à la production et à la transformation des marchandises avant d’être distribuées dans toute la France. La valeur immobilière de ces locaux commerciaux ne devrait donc pas chuter malgré les difficultés rencontrées par certaines entreprises. Ces lieux de production ne sont pas touchés par le télétravail. En cas de faillite, les entrepôts peuvent facilement accueillir d’autres fabricants. En revanche, certains retails parks ont été investis comme centres de recherche et d’innovation. Ces nouveaux pôles d’attractivité entraînent des fluctuations sur le marché. Pour profiter d’une plus-value, il faut être averti de l’évolution de l’activité dans la zone industrielle. La promiscuité avec les grands centres commerciaux complique encore l’estimation des biens de commerces. La chute de la fréquentation des commerces dans les galeries marchandes a pour conséquence directe la dévalorisation des emplacements commerciaux. La solution pourrait résider dans le développement des commerces de proximité même si le secteur se trouve en difficulté.

Le choix des commerces de proximité et d’une économie écoresponsable rentable

L’évolution de la consommation pousse le marché à se réinventer. Les consommateurs cherchent à acheter des produits locaux issus d’un commerce équitable. Les producteurs ont besoin de locaux commerciaux pour vendre leur production. Les commerces de proximité qui ont su anticiper cette demande ont bénéficié des nouvelles habitudes acquises durant les restrictions de déplacements liées à la crise sanitaire. Avec une surface de vente minimale, ils limitent le risque financier. La localité reste toutefois déterminante pour le prix au mètre carré. Avant de mettre en vente votre commerce ou vos locaux commerciaux, faites le point avec un professionnel de l’immobilier !

Le marché de l’immobilier des ventes de commerces et de locaux commerciaux en France doit se réinventer. L’évolution de la surface commerciale permet de mieux choisir l’emplacement des locaux. Avec un mandataire SAFTI, vous pouvez compter sur des conseils pertinents pour investir dans un commerce bien situé ou valoriser un local commercial au bon moment. Au service de vos intérêts particuliers, il vous explique également les aspects juridiques et techniques de la réglementation commerciale pour vous garantir une transaction immobilière rentable. Il vous accompagne dans le montage financier de votre dossier pour acheter au meilleur taux du marché. Avant de vous lancer dans la réalisation de votre projet commercial, contactez un conseiller immobilier SAFTI dans votre localité pour un choix avisé !

Posté le : jeudi 25 février 2021

Vous aimerez aussi