Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.

L’actualité immobilière selon BienEstimer®

Estimez votre bien

Quel type de chauffage pour son logement

1754ed6977b0852508afdbb1e058cc19a45fee4a

Energivores dans le passé, les systèmes de chauffage actuels ont évolué. Du chauffage électrique au chauffage solaire, le choix n’a jamais été aussi vaste. Que l’on habite dans le Nord ou dans le Sud, que l’on vive en appartement ou en maison, le système de chauffage ne sera pas le même. Petite revue des systèmes de chauffage disponibles.

 

Les plus courants : le chauffage électrique, au gaz et au fioul

Près d’un logement sur deux est chauffé au gaz en France (43%). Le gaz est l’énergie préférée des Français car c’est l’énergie qui a le meilleur rapport qualité / prix ; le coût moyen du chauffage au gaz étant de 0.066€ / KWH. Une année de chauffage au gaz revient à environ 1 056 euros, contre 1 840 euros pour l’électrique et 1 008 euros pour le Fioul.

Le fioul (19% des logements Français) est aussi une solution économique mais le coût d’une installation complète et l’encombrement de la cuve peut rebuter les Français.

Le chauffage électrique est encore plébiscité par près de 30% des foyers Français. Son coût au KWH est encore élevé mais les nouveaux chauffages par inertie sèche ou liquide permettent de réduire significativement la facture.

 

Le poêle ou la cheminée pour un chauffage au bois

Après un coût d’installation qui peut être élevé, jusqu’à 12 000 euros, le confort du chauffage au bois ravit les personnes foyers qui l’ont adopté.

La vente des équipements a plus que doublé entre 2004 et 2016. Cheminée, poêles ou encore chaudières à bois se sont vendus à 500 000 exemplaires l’an dernier contre 200 000 en 2004.

Il faudra compter, selon les régions, de 55 à 100 euros la stère de bois pour se chauffer et 0,068€ le KWH pour les granulés. Que l’on habite Strasbourg, Limoges ou Fréjus, la consommation variera également.

 

Les pompes à chaleur pour profiter de la fraicheur l’été

C’est le système de chauffage à la mode, surtout en ce qui concerne les systèmes réversibles. Ces appareils utilisent les calories de l’air extérieur pour les réinjecter dans un circuit de chauffage.

Les coûts d’installation sont assez élevés, il faut compter au minimum 4 000 € pour un poste, mais ce système de chauffage donne droit au crédit d’impôt (25% du montant total).

La pompe à chaleur fait partie des chauffages les plus économiques à l’utilisation. Pour un logement de 100 M2, la consommation électrique annuelle sera d’environ 750 euros contre 1 460 euros pour un chauffage électrique basique.

 

Chauffer son logement avec les Ă©nergies renouvelables

 

Les énergies alternatives

Chauffage solaire et géothermie font partie des énergies alternatives qui utilisent les énergies renouvelables présentes dans la nature.

La géothermie utilise la chaleur présente dans le sous-sol pour la redistribuer dans la maison, souvent par un chauffage au sol. La consommation moyenne annuelle est 832 euros. Cette solution dispose d’un crédit d’impôt de 40%.

Une autre solution alternative utilise une énergie inépuisable sans coût annuel : le chauffage solaire. Même s’il dispose d’un crédit d’impôt de 50%, ce type de chauffage reste onéreux. Il faudra compter 15 000 euros d’investissement pour un logement de 120 M2 mais celui-ci profitera d’une belle plus-value lors de sa revente.

Retour aux actualités