L’actualité immobilière selon BienEstimer®

Estimez votre bien

DĂ©pannage Ă  domicile : attention aux arnaques !

20914331e52430ae4d1e944eac7c72f9445474e1

La dernière vague de contrôles effectuée par la DGCCRF révèle que plus de la moitié des artisans contrôlés étaient en infraction. Entre agressivité et menaces, les dépanneurs à domicile facturent souvent plus chers les travaux que les montants annoncés avant le début des travaux.

 

Tarifs exorbitants

Quand on pense dépannage à domicile, on pense immédiatement à tarif exorbitant. La dernière étude publiée par la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes) confirme cela en relatant, par exemple, le changement d’une serrure facturé 6 000€.

Sur 624 contrôles effectués par la DGCCRF, près de 300 contrôles ont abouti à une infraction (56%). 105 d’entre eux ont fait l’objet de procès-verbaux d’infraction pénale et 70 d’injonctions.

Les artisans serruriers sont les artisans suscitant le plus de plaintes. Le client bloqué devant sa porte, souvent en dehors des heures de travail, n’a souvent aucun choix que de payer ce qu’on lui demande. Il est difficile de faire jouer la concurrence à 1 heure du matin.

Pour éviter de se faire duper par un artisan, il est conseillé de ne pas céder à la panique. Une nuit d’hôtel coute moins cher que de faire intervenir un serrurier en pleine nuit. Il faut prendre le temps de faire jouer la concurrence en contactant plusieurs artisans et négocier les tarifs.
Il vaut mieux éviter les publicités et prospectus distribués dans les boites aux lettres ou récupérés chez le boulanger, et les premiers résultats sur Google ou Bing.
En effet, ces 4 / 5 premiers résultats sont régulièrement des liens publicitaires. Les recommandations d’amis sont généralement les meilleures.

Il est à noter que depuis le 1er Avril 2017, les professionnels du dépannage (serruriers, plombiers, électriciens…) ont l’obligation d’afficher leurs tarifs sur Internet s’ils sont propriétaires d’un site Internet.

Enfin, avant tous travaux, l’artisan doit établir un devis d’intervention, quel que soit le montant des travaux, lequel doit relater la nature des travaux, le décompte de chaque prestation et produit nécessaires, les frais de déplacement, le montant hors taxes et TTC et les informations relatives au droit de rétractation.

 

 

Serrurier, dépannage à domicile et arnaques

 

 

Bon à savoir en cas de litige

Une fois les travaux effectués, le professionnel doit fournir une facture, pour tout montant supérieur à 25€.

Si le professionnel vous propose la réalisation de prestations supplémentaires, il faut savoir que le client dispose d’un droit de rétractation de 14 jours à la date du contrat signé, et le dépanneur n’a pas le droit d’accepter le moindre paiement du client les 7 jours suivant la signature de ce contrat.

En cas de contestation du montant des travaux effectués, l’Etat a mis en ligne un service vous permettant d’accéder à des formulaires en ligne ou à des téléchargements de documents.

S’il est impossible de s’entendre avec l’artisan concernant un litige, le client a la possibilité de se rapprocher de la DGCCRF et il est également fortement conseillé d’envoyer un recommandé à la DDPP (Direction Départementale de la Protection des Populations) avec la facture des travaux effectués car, en cas de plusieurs plaintes contre un artisan, celle-ci pourra engager des procédures judiciaires contre celui-ci.

En cas d’intimidation, menace ou abus de faiblesse, la meilleure chose à faire est de se rendre à la gendarmerie ou au commissariat et d’y déposer plainte.

Retour aux actualités