L’actualité immobilière selon BienEstimer®

Estimez votre bien

Il est encore temps de bénéficier de la loi Pinel

E834f113e86f74be02ab920b9334ad314e72eef6

Reconduite jusqu’au 31 décembre 2017, il est encore possible de profiter des réductions d’impôt offertes par la loi Pinel. En investissant dans un logement neuf et en le mettant en location, les réductions d’impôts peuvent atteindre 21%.

Qu’est-ce que la loi Pinel ?

La Loi Pinel est un dispositif fiscal mis en place en 2014 qui permet aux particuliers de bénéficier de réductions d’impôts conséquentes s’ils investissent dans l’immobilier locatif. Plus vous mettrez votre logement neuf en location, plus votre déduction d’impôts sera importante. Si vous louez votre logement 6 ans, vous bénéficiez de 12% d’abattement fiscal, 18% pour 9 ans de location et jusqu’à 21% pour 12 ans de location.

Pour pouvoir bénéficier des avantages de la Loi Pinel, vous devez acquérir votre logement dans une zone géographique éligible. Pour connaitre les zones éligibles, cliquez ici.

 

A qui s’adresse la loi Pinel ?

Tous les contribuables Français sont susceptibles de profiter des avantages fiscaux de la Loi Pinel. Les propriétaires sont contraints de louer leur logement nu et les ressources de leurs locataires ne doivent pas dépasser un plafond selon la zone géographique du bien à louer et du foyer fiscal.

Par exemple, si vous achetez votre logement neuf en Zone A, les ressources  du locataire sont plafonnées à 37 126€ s’il vit seul, 55 486€ en couple, et jusqu’à 106 431€ si le foyer fiscal est composé d’un couple ou personne seule avec 4 personnes à charge.

DĂ©fiscalisez en investissant dans le neuf avec la Loi Pinel

 

Quels types de logements sont concernés ?

Les contribuables sont plafonnés à 300.000€ / an d’investissement locatif, pour un prix au m2 inférieur à 5500€. Les logements neufs doivent avoir des performances énergétiques conformes à la norme RT 2012 ou label BBC.

Les logements anciens peuvent également entrer dans le dispositif Pinel si ceux-ci ont bénéficié de travaux les ayant transformés en logement neuf ou des travaux de réhabilitation.

 

Il est important de préciser que depuis le 1er janvier 2015, il est désormais possible de louer son logement à un ascendant ou un descendant à condition que celui-ci ne fasse pas partie du foyer fiscal.

Retour aux actualités