Estimation d’un appartement : un gage de vente réussie

Estimez votre bien

Déterminer la valeur réelle d’un appartement

Bien estimer la valeur de son appartement est l’étape n°1 du processus de mise en vente. Le prix est prégnant dans une annonce immobilière : c’est lui qui va déclencher des visites potentielles et vous permettre d’obtenir une vente rapide, sans pour autant brader le bien immobilier en question.

Pour faire se rencontrer l’offre et la demande, c’est-à-dire déclencher la promesse ou le compromis de vente, l’estimation du juste prix est incontournable.
Pour déterminer le prix de l’appartement, plusieurs critères entrent en compte :

  • l’adresse,

  • l’emplacement,

  • l’étage,

  • la présence d’un balcon ou d’une terrasse

  • l’état général,

  • la qualité des parties communes en copropriété,

  • le niveau sonore,

  • l’exposition de l’appartement,

  • l’étiquette énergétique,

  • le raccord à la fibre pour l’Internet haut débit,

  • les transports ou services à proximité...

L’ensemble du processus d’estimation immobilière nécessite une bonne connaissance du marché et du secteur. D’où l‘importance de faire appel à un agent immobilier indépendant qui saura déceler les faiblesses et les atouts concurrentiels de l’appartement à estimer.

SAFTI, un réseau immobilier leader

Faire estimer son appartement par des professionnels de l’immobilier

Face à une multitude de critères et au cœur d’un marché en mutation perpétuelle, il est primordial de s’entourer de professionnels. Leur savoir-faire et leurs connaissances sont un atout pour votre projet immobilier.

En effet, mettre un appartement en vente au juste prix du marché est la garantie de générer des visites et, potentiellement la vente de l’appartement dans des délais raisonnables.

Tout acheteur connaît à minima le marché de son secteur de recherche. Grâce à internet et l’accès à des milliers d’annonces, les candidats à l’achat immobilier disposent de premiers outils pour comparer votre bien à celui de vos concurrents (même quartier, même superficie…). En tant que vendeur, il est important de prendre toutes les tendances en compte pour entamer une transaction porteuse pour votre projet. C’est là que l’estimation immobilière intervient.

A savoir : au moment d’entamer le projet d’estimation d’un appartement, le propriétaire peut oublier le prix d’achat. Depuis quelques années, les prix de l’immobilier varient fortement. Que ce soit à la hausse ou à la baisse, l’estimation que vous avez faite par curiosité il y a 5 ans n’est plus valable. Au moment d’entamer le projet de vente du bien immobilier, il est nécessaire de refaire une estimation.

SAFTI, un réseau immobilier leader

Surcotes et décotes : à prendre en compte dans l’estimation d’un appartement

L’estimation immobilière se base sur les caractéristiques du logement, ses atouts et défauts. Viennent s’y ajouter les surcotes et décotes qui permettront de pondérer le prix au mètre carré de l’appartement estimé.

Deux appartements aux caractéristiques similaires dans un même quartier pourront être négociés à des prix bien différents. Tout d’abord, si la façade de l’immeuble est en mauvais état, le potentiel acquéreur pourra appréhender le coût que cela engendrerait a posteriori et demander la baisse du prix.
L’état général de l’appartement pourra amener une surcote ou une décote par exemple. C’est pourquoi les professionnels conseillent fréquemment de refaire les peintures ou la tapisserie avant la mise en vente. Le « home staging » a le vent en poupe et pour cause, cela évite de recevoir une offre plus basse que celle souhaitée.

L’étage où se situe l’appartement peut également influer sur la pondération du prix : au rez-de-chaussée, la valeur de l’appartement sera inférieure à celle d’un appartement similaire en étage. Au-delà du troisième étage et sans ascenseur, la valeur baissera également.
Certains avantages, au contraire, feront croître le prix de vente : balcon ou terrasse, cave, ascenseur, garage à vélo, entrées sécurisées, parking, jardin partagé, présence de la fibre dans l’immeuble, excellente performance énergétique, etc. A savoir : au moment de la revente, faites le point sur votre copropriété. Si l’appartement appartient à un syndic défaillant ou une copropriété en mauvaise santé financière, cela peut pénaliser la revente du bien. Le montant des charges de copropriétés a aussi son importance dans la vente d’un appartement. Si elles sont élevées, le potentiel acquéreur pourra se tourner vers des biens similaires aux charges inférieures ou s’attendre à un prix de vente de votre bien en-dessous des prix du marché.

SAFTI, un réseau immobilier leader