Comment calculer le prix de vente de sa maison ?

Comment calculer le prix de vente de sa maison ?

Estimez votre bien

Élément clé de la transaction, le prix de vente de sa maison est souvent un casse-tête pour le vendeur. En effet, celui-ci peut être tenté de surestimer son bien pour en tirer le plus de profit possible, et aussi parce que ce bien représente un investissement affectif qu’il n’est pas prêt à voir partir à n’importe quel prix. Or, un bien surestimé risque de ne pas se vendre vite, voire ne pas se vendre du tout. Le vendeur aura donc tout intérêt à établir le prix de vente de sa maison de façon objective.

Se référer aux prix du marché pour calculer le prix de vente de sa maison

Même si cela paraît évident, l’étape obligatoire pour l’établissement du prix de vente de sa maison, c’est d’en connaître exactement la surface. Il suffit souvent de se référer au titre de propriété pour la connaître. S’ajoutent bien évidemment les extensions que vous avez pu réaliser.

Pour connaître le prix moyen du marché, il vous suffit d’aller sur l’application DVF du Ministère de l’Economie et des Finances. Sur une carte géographique tirée du cadastre, ce site recense toutes les transactions qui ont eu lieu ces dernières années. Exemple : vous apprenez qu’une maison dans votre quartier ou dans votre commune a été vendue récemment, mais vous ne savez pas à quel prix. En allant sur le site, vous cliquez sur l’adresse du bien, et le prix de la transaction s’affiche.

Cependant, les limites du système sont évidentes : votre bien n’est pas une copie conforme de celui de votre voisin. Il faut donc affiner le prix moyen au regard des caractéristiques de votre bien. Seuls les professionnels de l’immobilier connaissent les pourcentages de réduction ou d’augmentation de la valeur d’un bien en fonction de ses caractéristiques. Un conseiller SAFTI peut vous aider à établir le juste prix de votre bien, et ce, gratuitement.

Comment calculer le prix de vente de sa maison - BienEstimer by SAFTI

Lister les points faibles et les points forts pour calculer le prix de vente de sa maison

Plusieurs éléments sont à prendre en compte et vont faire varier le prix de votre bien. À titre d’exemple, voici les pourcentages appliqués par les professionnels de l’immobilier aux points faibles et aux points forts des biens en vente :

  • Un vis-à-vis de moins de 10 mètres avec les parcelles avoisinantes : -10 % ;
  • Une vue sur la mer ou sur un grand espace arboré : +5 à 20 % ;
  • Un logement refait à neuf : +15 à 20 % ;
  • Un logement à rénover : -10 à -30 % ;
  • Une décoration à rafraîchir : -5 à -10 % ;
  • Une terrasse ou un jardin : +5 à 15 %.

En conclusion, si votre bien est évalué au prix du marché à 200 000 euros et qu’il possède un élément exceptionnel - tel un jardin ou une terrasse en bois en parfait état - vous pouvez ajouter entre 10 000 et 30 000 euros à son estimation. Le prix de vente sera alors estimé entre 210 000 et 230 000 euros. Dans tous les cas, un prix calculé au plus juste favorise une vente rapide.

Réserver une marge de négociation

Une fois le prix de vente arrêté avec votre conseiller SAFTI, vous pouvez établir avec lui ce qu’on appelle une marge de négociation pour déclencher la décision de l’acheteur. Ainsi, sur un bien estimé à 200 000 euros, vous pouvez consentir une baisse de 5 000 euros qui sera perçue par l’acheteur comme un geste commercial de votre part. Afin que votre conseiller puisse mener à bien les négociations, n’hésitez pas à l’informer du seuil en dessous duquel vous n’accepterez aucune proposition.

Estimez votre bienObtenez immédiatement une estimation
du prix de votre bien